Hier lundi 09 mai 2016 lors de la reprise du procès de Laurent Gbagbo et Blé dans l’affaire qui les oppose au procureur Fatou Bensouda, le procureur Mac Donald, en panne de preuves, a brandi de fausses preuves et les a versées au dossier, comme le montre cette image.

A l’évidence, cette image est un faux ou un photomontage, versé par le procureur au dossier d’accusation.

 La défense devra demander l’annulation pure et simple de cette fausse preuve et exiger la libération immédiate et sans condition de Laurent Gbagbo et Blé.

Il est peut être grand temps d’arrêter cette comédie et ce simulacre de procès, où aucune preuve n’a jamais pu être brandie par l’accusation, et dans laquelle la CPI et la défense vont de confusion en confusion.