lu pour vous sur la page facebook de  El Hadj Mamadou Traore 

LES TROIS RAISONS QUI ONT POUSSÉ GUILLAUME SORO À SE SÉPARER DU PRÉSIDENT DU RHDP(LE GOUROU DU RESTAURANT)

Il est bon de le savoir. 

Voici les 3 raisons principales qui ont amené Guillaume Soro à quitter le Gourou du Restaurant en lui tendant,à sa demande, sa démission à la tête de l'Assemblée Nationale. 

Raison principale. Guillaume Soro n'était pas d'accord avec la gouvernance d'Alassane Ouattara. 

1ère raison. 

Guillaume Soro a refusé de cautionner l'installation du parti unique avec la création du RHDP unifié, version Alassane Ouattara. Car,il fait partie de ces jeunes étudiants qui se sont battus pour installer le multipartisme.

Et il a eu raison parce qu'aujourd'hui on a l'impression d'être sous un régime de parti unique. 

2ème raison. 

Guillaume Soro n'était pas d'accord qu'Alassane Ouattara n'intègre pas dans sa gouvernance la politique de la réconciliation nationale sincère et inclusive et l'idée de bâtir une nation. 

Au pouvoir, il est en train de faire ce qu'il a reproché à ses prédécesseurs.C'est à dire gouverner avec les gens de sa région. 

3ème raison.

Guillaume Soro n'était pas d'accord avec la  politique économique et sociale d'Alassane Ouattara. 

Il trouve que ce dernier a lamentablement échoué dans la politique sociale. 

C'est pour ces trois raisons principielles et principales que Guillaume Soro a quitté Alassane Ouattara, le Président du RHDP. 

Si c'était pour un problème de tabouret, il aurait fait comme les autres. 

C'est à dire se soumettre à Alassane Ouattara et obtenir de lui un strapontin de poste pour manger. 

Mais en homme digne et constant dans sa démarche et ses principes, Guillaume Soro a refusé d'accompagner son allié d'hier dans sa politique d'asservissement des ivoiriens. 

C'est ainsi qu'il a créé GPS pour corriger toutes ces lacunes de la gouvernance de Ouattara en faisant la politique autrement. 

Son objectif, c'est de bâtir la patrie des possibles.

Un patrie où tout est possible avec un peu de volonté politique. 

Or,la volonté politique de faire de la Côte d’Ivoire une nation, un pays reconcilié, un pays faisant du social sa priorité, Guillaume Soro l'a. 

C'est pourquoi il ne faudrait pas rêver de le voir venir au RHDP pour une quelconque ambition, pour un quelconque projet ou pour un tabouret. 

Il est bon de savoir également que celui qui a demandé à Guillaume Soro sa démission à la tête de l'Assemblée Nationale, ce n'est pas le Chef de l'Etat mais c'est le Président du RHDP. 

Il ne faudrait pas faire cette confusion des genres à laquelle sont habitués les ivoiriens. 

Ils ne savent toujours pas faire la différence entre le Chef de l'Etat et le Président du RHDP bien que ce soit la même personne. 

Mais dans la description de leurs actes, il y a toujours une différence notoire à faire. 

C'est ce que moi,en tout cas,je fais tous les jours.

Seuls nous les hommes de lettres avons ce talent. Même les hommes de droit s'y perdent. 

C'est pourquoi à la brigade de recherche, devant le juge d'instruction de Bouna et devant le président du tribunal correctionnel d'Abidjan, j'ai dû leur montrer la différence entre le Gourou du Restaurant et le Chef de l'Etat.