La CAF vient de dévoiler la liste des 30 joueurs nominés pour le trophée de joueur africain de l'année. Pierre-Emerick Aubameyang, vainqueur en 2015, aura l'occasion de défendre son titre. 

 

Ce samedi après-midi, la Confédération Africaine de Football (CAF) dévoilait la liste des 30 joueurs nominés pour le titre de meilleur joueur africain de l’année. Qui pour succéder à Pierre-Emerick Aubameyang, lauréat en 2015 ? Bien évidemment, l’avant-centre du Borussia Dortmund, déjà auteur de 6 buts en 6 matches de Bundesliga cette saison est candidat à sa propre succession. En revanche, Yaya Touré, vainqueur en 2011, 2012, 2013, et 2014 n’a lui pas le privilège d’être dans cette liste.

 

 

 

Une liste où figurent cependant trois de ses compatriotes, puisque Gervinho et Eric Bailly sont bien là, tout comme Serge Aurier. Celui qui fut au centre des débats ces derniers jours, pour le geste qu’il a réalisé pour célébrer le but des Éléphants face au Malien éliminatoire au Mondial 2018 mais aussi pour avoir sauvé la vie de Moussa Doumbia, a donc bien une chance d’être sacré, venant réhabiliter d’un point de vue sportif un joueur que certains aiment critiquer pour son comportement notamment hors des prés.

 

 

 

Mahrez pour concurrencer Aubameyang ?

 

L’Algérie est également bien représentée, puisque trois Fennecs sont en lice pour remporter le titre de joueur africain de l’année. Islam Slimani, transféré à Leicester cet été, tout comme Hillel Soudani (Dinamo Zagreb) sont en course, mais c’est sans doute Riyad Mahrez qui a le plus de chances côté algérien, lui dont la fine patte gauche a permis aux Foxes de remporter le titre en Premier League et a déjà obtenu le titre de meilleur joueur de Premier League.

 

 

 

Pour le reste, l’inusable Samuel Eto’o (35 ans), qui évolue aujourd’hui à Antalyaspor, fait partie des élus potentiels, comme l’autre Camerounais Benjamin Moukandjo. Le Ghanéen André Ayew, qui n’avait pas forcément compris le sacre d’Aubameyang l’année dernière, peut encore croire en ses chances même si elles seront nettement plus minces, tandis que le défenseur napolitain Kalidou Koulibaly qui, n’en déplaise à Didier Deschamps, joue bien pour le Sénégal et pas pour la France, est également de la partie.

 

 

 

La liste des 30 nominés :

 

1. Riyad Mahrez (Algérie/Leicester City)

 

2. El Arabi Hillel Soudani (Algérie/Dinamo Zagreb)

 

3. Islam Slimani (Algérie/Leicester City)

 

4. Samuel Eto’o (Cameroun/Antalyaspor)

 

5. Benjamin Mounkandjo (Cameroun/Lorient)

 

6. Serge Aurier (Côte d’Ivoire/PSG)

 

7. Eric Bailly (Côte d’Ivoire/Manchester United)

 

8. Gervinho (Côte d’Ivoire/Hebei Fortune)

 

9. Mohamed Salah (Égypte/Roma)

 

10. Mohamed El Neny (Égypte/Arsenal)

 

11. Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon/Dortmund)

 

12. Andre Ayew (Ghana/West Ham)

 

13. Victor Wanyama (Kenya/Tottenham)

 

14. William Jebor (Liberia/Wydad Athletic Club)

 

15. Medhi Benatia (Maroc/Juventus)

 

16. Hakim Ziyech (Maroc/Ajax)

 

17. John Mikel Obi (Nigeria/Chelsea)

 

18. Kelechi Iheanacho (Nigeria/Manchester City)

 

19. Ahmed Musa (Nigeria/Leicester City)

 

20. Cédric Bakambu (RD Congo/Villarreal)

 

21. Yannick Bolasie (RD Congo/Everton)

 

22. Sadio Mané (Sénégal/Liverpool)

 

23. Kalidou Koulibaly (Sénégal/Naples)

 

24. Keegan Dolly (Afrique du Sud/ Mamelodi Sundowns)

 

25. Itumeleng Khune (Afrique du Sud/Kaizer Chiefs)

 

26. Mbwana Samatta (Tanzanie/Genk)

 

27. Aymen Abdennour (Tunisie/Valence)

 

28. Wahbi Khazri (Tunisie/Sunderland)

 

29. Dennis Onyango (Ouganda/Mamelodi Sundowns)

 

30. Khama Billiat (Zimbabwe/Mamelodi Sundowns)