La triste nouvelle a été annoncée cette semaine : le frère de Yaya et Kolo Touré, Ibarhim Touré est décédé d’un cancer ce jeudi à Manchester, à l’âge de 28 ans. Aujourd’hui, l’attaquant Ivoirien, Yaya Touré se livre son état d’esprit et fait des reproches à son club, Manchester City.

Ayant appris le décès de son petit frère Ibrahim Touré après la défaite face à la Colombie (2-1), l’attaquant de la Côte d’Ivoire, Yaya Touré explique que l’état de santé de son frère était déjà critique avant même la fin de saison avec Manchester City.

Il voulait passer quelques jours auprès de son frère, chose que le club mancunien avait refusé, souhaitant que leur buteur aide l’équipe à remporter le titre de Champion d’Angleterre : « À la fin de la saison, j’aurais voulu rester quatre ou cinq jours avec mon frère avant de m’envoler pour préparer le Mondial avec la Côte d’Ivoire. Sauf que City n’a pas souhaité m’accorder ces quelques jours », explique Yaya Touré.

Mission accomplie, City gagne le titre, suite à quoi, le Citizen part à Abu Dhabi pour fêter cette victoire : « Je suis allé célébrer dans la foulée le titre de champion à Abu Dhabi, alors que mon petit frère s’éteignait dans son lit. »

Aujourd’hui, Yaya Touré regrette de ne pas avoir insisté auprès du club pour passer du temps avec son frère, et reproche au club d’avoir fermé les yeux sur son mal-être : « Après coup, je m’en veux de ne pas avoir insisté. De ne pas m’être fait respecter. Pourtant, mes dirigeants savaient bien que je souffrais dans ma chair depuis quelques mois de voir la santé de mon frère décliner. (…) On a voulu me rendre insensible et, le pire, c’est que j’ai laissé faire. »

Source : spacefoot.
26/06/2014