Assi Fulgence, le SG de la Fesci et ses camarades détenus à la préfecture de police d’Abidjan en isolement total. Les etudiants de la FESCI sont accusés selon nos informations de:

 

-Trouble à l’ordre publique

– Rébellion, violence et outrage aux forces de l’ordre

– Atteinte à la sureté de l’État

– Assi Fulgence aurait reçu selon eux (police) une forte somme d’argent pour lancer la revendication, au frais de qui? la question reste posée.

 

Info: Hervé Kouassibi