Dans un monde où les matières premières et les sources d´énergie se font de plus en plus rares, la propagande et les médias-mensonges occidentaux pour justifier les guerres de prédation se suivent et se ressemblent. 
Les médias occidentaux aujourd´hui jouent un rôle central dans le déclenchement des guerres impérialistes sur le reste du monde. Propagande, désinformation, manipulation sont les fers de lance du missile balistique impérialiste des multinationales donc la partie balistique est précédé par la phase de matraquage et de diabolisation des cibles innocentes à envahir militairement. 
De nos jours, chaque guerre de prédation est d´abord précédée d´une campagne médiatique de manipulation éhontée orchestrée par les oligarques du capitalisme. On ne compte plus les exemples: Kosovo, Irak, Afghanistan, Venezuela, Iran, Rwanda, Cote d´Ivoire, Libye, Mali, Ukraine, Palestine, Syrie, Liban sud, Somalie etc..... Partout les techniques de propagande et de manipulation restent les mêmes. 
Dans les médias occidentaux du mainstream, les campagnes de diabolisation des pays ou des dirigeants à abattre se suivent et se ressemblent aux gré des intérêts économiques occidentaux qu´à il s´agit préparer et de justifier une intervention militaire proprement dite par le biais d´images bidouillées, trafiquées et des informations écornées. 
Ces médias sont ceux que je qualifie de MEDIAS COMMANDOS ou MEDIAS BALISTIQUES qui ont pour mission secrète de lâcher les premières bombes incendiaires et hallucinogènes sur les opinons nationales et internationales contre des pays et dirigeants à envahir militairement avec des manipulations tels que:
- occulter les intérêts économiques occidentaux en chasse dans les pays ciblés.
- la diabolisation de la cible(pays, dirigeants, traditions, religions etc....)
- l´absence d´information objectives et contradictoires
- l´exagération des faits avec faux documents et témoins mythomanes fictifs
- le matraquage répétitif de fausses informations avec des commentaires orientés et partisans avec avis d´experts précédemment choisis.
- actes malveillants, attentats, enlèvements et installation du chaos attribués à l´adversaire pour justifier l´intervention militaire etc.....
Les médias commandos aujourd´hui jouent le rôle qui autrefois revenaient aux fantassins et forces spéciales dans une armée de combat en première ligne dans un champ de bataille. Ces médias ne sont plus là pour informer mais pour désinformation, endoctriner, salir et occulter la vérité enfin de créer un black-out sur la VERITE et permettre aux mercenaires et agents du système de prédation capitaliste d´agir, d´envahir et de commettre leurs forfaits criminels en silence, en toute quiétude sans soulever la moindre contestation de leur opinion nationale. Tous les journalistes à la solde des médias dominant occidentaux reçoivent en plus de leur formation de journaliste, une formation militaire qui leur donne les armes de communication qui leur permettront de répondre présents aux missions secrètes de propagande à eux assigner par leurs mécènes. 

Dans cet environnement ombrageux "coupeurs de routes de l´information" où la manipulation est devenue la règle et l´honnêteté journalistique l´exception, il devient judicieux et urgent à tout un chacun de rechercher soi-même la vraie information et d´alerter l´opinion en manque d´information objective. L´Afrique quant à elle devrait se doter de puissants médias et moyens de communication afin de contrer les assauts hertziens nocifs des médias commandos occidentaux sur le continent africain en fournissant une contre-information à l´opinion mondiale en rapport avec la réalité. Ce que nous devons savoir, c´est que celui contrôle l´information, contrôle ce que pensent la masse. La première victoire de l´Afrique est d´abord communicationnelle. L´INFORMATION OU LA MORT, NOUS VAINCRONS.

Patrick Mballa