Publié le 19 Décembre 2020 Source: Autres Sources

Publié le 19 Décembre 2020 Source: Autres Sources

Félix Houphouët-Boigny, père-fondateur de la Côte d’Ivoire moderne détient le record de longévité au pouvoir d’Etat. Président de la République dès 1960, le fondateur du Parti démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) l’est resté jusqu’ à sa mort le 7 décembre 1993. Le vieux, comme on l’appelait affectueusement, a donc comptabilisé 33 ans au pouvoir.

 

Après Félix Houphouët-Boigny, son opposant historique Laurent Gbagbo s’était adjugé la 2e place au classement de l’homme politique qui a le plus duré au pouvoir. Le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) s’est particulièrement distingué en faisant un mandat présidentiel en 10 ans (2000-2010). Ce, en raison de la rébellion armée qui avait coupé le pays en deux du 19 septembre 2002 au 11 avril 2011.

 

Toutefois, depuis le lundi 14 décembre 2020, Laurent Gbagbo s’est vu évincer par son rival Alassane Ouattara, investi Président de la République pour un 3e mandat d’affilée (le 1er de la 3e République). Réélu à l’issue de l’élection présidentielle du samedi 31 octobre dernier, l’unique Premier ministre du père de la nation ivoirienne est donc parti pour faire au moins 15 ans au pouvoir.

 

Son ex allié Henri Konan Bédié arrive en 4e position. Après 6 ans au pouvoir (1993-1999), l’héritier politique de Félix Houphouët-Boigny a été renversé par un coup d’Etat militaire. Le chef de cette junte militaire qui a pris le pouvoir, Robert Guéhi, ferme la marche avec 10 mois (24 décembre 1999-30 octobre 2000) passé au Palais présidentiel.