je ne l'aime pas pour ses accointances avec Ouattara et j'espère qu'il va se ressaisir, mais pour sa dernière sortie dénonçant l'attitude de la France dans son pays le Mali, je lui tire mon chapeau. Extrait!
Salif Keita: "... Je dis simplement que si la France voulait que la guerre s’arrête, ce serait fini demain. Le Nord est riche en pétrole, en uranium, et il est sans doute plus facile de marchander avec une minorité. Je pose aussi une question : qui a armé la rébellion ? Pour moi, Paris est en partie responsable...
J’ai quitté ce parti (le Parti Citoyen pour le Renouveau) , mais je reste un citoyen engagé. Ce serait irresponsable de rester en dehors du jeu politique. C’est d’ailleurs pour ça que je suis revenu au pays après avoir longtemps habité près de Paris. Et, même si le chaos s’abat sur Bamako, je ne quitterai pas la ville. Vous savez, artistes et intellectuels ne comptent malheureusement plus aujourd’hui que sur la diaspora. Ici, trop de gens sont corrompus."

Chez nous en Cote d'Ivoire, des plaisantins qui se font appeler artistes, parce qu'ils sont rassasiés nous disent qu'ils ne font pas la politique.