Très tôt, hier, les étudiants de la Fédération estudiantine et

scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) se sont donné rendezvous

devant les bureaux de la DECO pour protester contre le

blocage des soutenances du BTS depuis deux ans.

Selon les manifestants, le traitement actuel des étudiants

du BTS est une bombe à retardement, car d’une part, sans

soutenance ce diplôme n’as pas de valeur sur le marché

de l’emploi. D’autre part, les nouveaux titulaires du BTS

sont bloqués parce que leurs devanciers n’ont pas encore

soutenu.

Dans l’opération de dispersion de la manifestation, les forces de l’ordre ont interpelé 3 étudiants,

toujours détenus à la préfecture de police au moment

où nous mettions sous presse. Quant aux étudiants,

ils ne comptent pas baisser les bras: «Le repli n’est pas

une faiblesse. Ce qui compte pour nous, c’est le démarrage

des soutenances maintenant

ou rien».

 

 

                                                Autre sources