Publié le 13 Août 2020

Publié le 13 Août 2020

Comme annoncé, des jeunes, membres des partis et Groupements de l’opposition ivoirienne ont pris d’assaut tôt ce jeudi 13 août matin des rues des villes du pays pour dire non à un troisième mandat d’Alassane Ouattara.

 

Plusieurs voies ont été obstruées dans des villes du pays et singulièrement à Abidjan selon le constat fait. Par endroit, des heurts ont éclaté entre policiers et manifestants qui tentaient d’ériger des barricades sur les principales voies à Abidjan.

Des villes telles que Bonoua, Divo, Sikenssi, Adzopé et des axes des grandes voies des villes de l’intérieur ont été également obstruées avec des pneus en feu et biens d’autres.

 

Selon les jeunes leaders de l’opposition, initiateurs de cette marche, le projet d’acte de candidature du président Alassane Ouattara est une violation de la Constitution. Car pour eux le chef de l’Etat sortant ne peut faire consécutivement trois mandats selon la Constitution qui limite les mandats présidentiels à deux quinquennats.