Après l'annonce de la marche de la CNC sur la RTI et la CEI, lundi 28 septembre, Laurent Akoun a donné des consignes fermes aux militants de la branche dure du FPI. 

 

Pour Laurent Akoun, la récréation est terminée. « Pour nous, Ouattara demeure inéligible. Nous appelons les Ivoiriens à se mobiliser pour contraindre Ouattara au dialogue, à la libération des prisonniers politiques, à l'accès équitable pour tous les candidats à l'élection présidentielle aux médias de service public », a-t-il indiqué. 

 

Le proche de Laurent Gbagbo a également expliqué le trajet de la marche de ce lundi. « Une partie des manifestants partira du carrefour "La Vie" à Cocody jusqu'à la RTI. L'autre partie ira de Las Palmas  sur le boulevard Latrille aux II Plateaux à la CEI. » 

 

Laurent Akoun a signifié que plusieurs convois en provenance de toutes les communes d'Abidjan et des villes proches d'Abidjan (Bingerville, Dabou, Bonoua, Jacqueville, Sikensi, Grand-Bassam...) sont prêts à envahir la commune de Cocody, ce lundi.