Michael Johnson a été interpellé par la police après avoir volontairement fait l'amour sans protection alors qu'il se savait atteint du sida. 

Cet étudiant bisexuel de 22 ans rencontrait ses victimes, homme ou femme, sur les réseaux sociaux. Il avait ensuite des rapports non protégés avec elles tout en filmant discrètement la scène. 

Ce qu'il ne disait pas à ses partenaires c'est qu'il était porteur du virus du sida. 

Michael Johnson était un véritable chasseur. Il se faisait appeler Tiger Mandingo. Il avait trois pages Facebook, deux comptes sur Twitter, un sur Vine et un sur Instagram afin de multiplier ses chances de conquête. 

La police a retrouvé 32 vidéos du genre. Il aurait fait au minimum 31 victimes en seulement quatre mois. 

Il risque la perpétuité. 

  Source sudinfo