Tout semble marcher actuellement sur les roulettes pour la Coalition Nationale pour le Changement (CNC).

Après son premier meeting le week-end dernier à Yopougon, tenu sans aucun incident, elle a été reçue lundi par le ministre de l’Intérieur, démontrant du coup son existence officielle auprès des autorités, elle vient d’être autorisées par le premier magistrat de la commune de Koumassi, pour occuper ce samedi 27 juin à l’espace Inch Allah.

 

« N’Dohi Raymond a donné son accord pour le meeting de la CNC samedi à la place Inch Allah », a indiqué une source proche de la CNC.


Hamed Bakayoko a indiqué lors de sa rencontre avec les leaders de la coalition, qu’ils pouvaient organiser des manifestations dans le pays, à condition de respecter les règles établies en vue de ne pas troubler l’ordre public.

L’opposition « radicale » tiendra son deuxième rassemblement le week-end prochain à Koumassi, avant l’apothéose prévu le 4 juillet à la place de la République du Plateau.

Autre source