Le maire Rdr d’Abobo, le ministre Adama Toungara, ne veut pas voir la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi) tenir son meeting dans la commune d’Abobo. Prévu pour demain samedi 17 mai, au stade d’Abobo 4 étages, le meeting a simplement et purement été interdit pour les mêmes raisons farfelues qui ne tiennent pas la route. Selon, le chef de cabinet du maire, Cissé Inza, «l’environnement social ne se prête pas à la tenue d’une telle réunion dans sa commune». Cela fait la troisième fois que la fédération Jfpi Abidjan les 2 A (Anyama et Abobo) n’arrive pas à entretenir ses militants dans cette commune d’Abidjan. C’est le secrétaire national de la Jfpi, Justin Koua, qui devrait animer ce meeting.

 Notre Voie

16/05/2014  06:49:56