La Coalition nationale pour le changement (CNC, plateforme de l’opposition ivoirienne), a annoncé un meeting prévu samedi dans la commune de Yopougon (ouest d’Abidjan), évoquant « des dangers qui planent sur la Côte d’Ivoire », dans une note publiée jeudi.

 

« La Coalition nationale pour le changement rappelle le peuple ivoirien (…) à se rassembler massivement ce samedi », souligne la note, ajoutant que « tous les ambassadeurs des Etats détenteurs de Veto à l’ONU » entre autres personnalités ont été invités pour « prendre le monde entier à « témoin sur les dangers qui planent sur la Côte d’Ivoire ».

 

 

 

Ce meeting sera le troisième du genre depuis la création de cette « coalition de 17 partis politiques et organisations de la société civile » en mai, après celles de juin pour « afficher ses préoccupations pour un dialogue franc en vue de la définition de conditions consensuelles pour (des) élections apaisées ».

 

Les candidats à la présidentielle d’octobre réunis au sein de la Cnc, Charles Konan Banny, Mamadou Koulibaly et Bertin Konan Kouadio, ont annoncé une marche prévue lundi sur la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) pour demander à ce méda d’Etat, l’unique du pays, d' »assumer son cahier de charges » et ne pas servir d’outil de « propagande ».

 

Les revendications de la Cnc portent entre autres points sur le « respect de la Constitution », la « recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI) » jugée « déséquilibrée », la « libération de prsonniers politiques ».

 

AUTRE PRESSE