Le Collectif national des dockers et dockers transit (Cndd) envisage sérieusement de marquer un arrêt de travail début mai si leurs revendications ne sont pas satisfaites. Les syndicalistes comptent à cet effet déposer un préavis de grève le 02 mai prochain. Les dockers exigent une hausse de leur revenu journalier. Ils voudraient que leur revenu journalier soit fixé selon le barème international qui de 15 euros / l’heure, environs10.000 FCFA.
Contrairement au standard en vigueur, sous nos cieux, un docker est payé pour jour et pas heures de travail. Et son revenu journalier est fixé à 6500 FCFA. Pour rappel, le 17 mars dernier, ils avaient observé une “grève spontanée“ de 24 heures qui avait été vigoureusement
réprimée par les Frci. Les dockers ne comptent pas se laisser intimider. Ils ont cette fois-ci l’intention d’aller jusqu’au bout de leur action au risque de paralyser les activités portuaires. Aujourd’hui / du Mercredi 23 Avril 2014