Auditionné mercredi tour à tour par la brigade de recherches de la gendarmerie et le procureur de la République, Michel Gbagbo  a été libéré et autorisé à rentrer chez lui,

 

 

Michel Gbagbo rentre paisiblement chez lui à la maison

Michel Gbagbo rentre paisiblement chez lui à la maison

De toutes les façons, il était prêt pour dormir là où le pouvoir le logerait. La preuve voilà son matelas

 

Michel Gbagbo a été convoqué et auditionné par la brigade de recherches de gendarmerie et le procureur de la Republique après qu’il a accordé une interview dans laquelle il traite  Alassane Ouattara d’ “incompétent’’ et de “malhonnête’’.

 

 Michel Gbagbo affirme qu’"au 30 mars 2016, 250 personnes étaient encore détenues dans les prisons" et "300 autres inculpées suite à la crise postélectorale de 2011 (…) portées disparues", des propos contraires à ceux de M. Ouattara qui soutient qu’"il n’y a plus de prisonniers de la crise postélectorale dans les prisons". 

 

Merci de nous suivre