Macky Sall est arrivé ici à Ouagadougou vers 12h45 (TU).

Macky Sall est arrivé ici à Ouagadougou vers 12h45 (TU).

Selon des sources proches de l'ex-président Michel Kafando, ce dernier aurait été placé vendredi en "résidence surveillée". Les putschistes annoncent de leur côté sa "libération".

 

 

 

Toutefois, le Premier ministre et lieutenant-colonel Isaac Zida demeurt "en résidence surveillée", a annoncé à la presse le général Diendéré.

 

Le nouveau régime a également annoncé la réouverture des frontières terrestres et aériennes vendredi à 12H00 locales et GMT, 24 heures après les avoir fermées.

 

 

Guérilla urbaine à Ouaga : Des morts et de nombreux blessés  voici les images 

 

On tire sur nous à des balles réelles... J'ai entendu un militaire de tirer sur lui ordre a été donné

 

dans la journee d'hier il ya eu un mort et 60 blessés ont été recensés au principal hôpital de Ouagadougou depuis le début du coup d'Etat militaire au Burkina Faso, a déclaré jeudi un médecin de l'établissement.

Le mort, un homme touché par une balle, est décédé jeudi, selon le médecin du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo. Les blessés ont été touchés par balle ou souffrent de traumatismes divers.

 

13h : Le président sénégalais Macky Sall a rencontré le général putschiste, Gilbert Diendéré, à Ouagadougou, Macky Sall est arrivé ici à Ouagadougou vers 12h45 (TU). Avec lui dans l’avion, le ministre des Affaires étrangères, son conseiller diplomatique et son chef d’état-major particulier.

 

On a vu Macky Sall pendant deux heures très concentré dans l’avion qui essayait de faire un point précis de la situation. Les autorités sénégalaises, Macky Sall est là aussi en tant que président de la Cédéao, veulent faire attention à ce qui est dit justement à l’arrivée de cette délégation.

« Tout est sur la table », a confié  l’un de ses conseillers. La priorité, un seul rendez-vous est pour l’instant calé : Macky Sall veut rencontrer le responsable de l’Union africaine, le responsable de la Cédéao et le responsable des Nations unies.

 

 

Ensuite l’idée serait de rencontrer les responsables de ce coup d’Etat, mais également les autorités de la transition, les autorités politiques et la société civile. Tout cela peut prendre énormément de temps. Au moment où nous parlons, Gilbert Diendéré et Macky Sall sont dans une salle de l’aéroport, dans le salon d’honneur, en train de discuter. Tout va se dérouler ensuite dans l’après-midi mais l’un des conseillers de Macky Sall a été clair : « Nous ne savons pas pour combien de temps nous sommes ici. »