Des ponctions  auraient été opérées sur les primes des agents  du ministère du plan suite à la grève de juin dernier.

 

Cette information émane du Renouveau syndical des agents  du ministère du plan (RESYNAP-CI).

 

Selon le syndicat, cette décision de la tutelle est « une violation des textes régissant le statut général de la fonction publique ».

 

Les agents réclament le retour sans condition de leur secrétaire général Simplice Sapohi, garant moral de leur syndicat et des autres syndicalistes mis à la disposition de la fonction publique, la revalorisation conséquente et consensuelle des émoluments des agents du ministère y compris ceux de la direction générale du plan et de la lutte contre la pauvreté (DGPLP).

 

Ils exigent aussi la levée des retards au niveau du paiement des émoluments des agents de la DGPLP, en rattachant l’enveloppe budgétaire des primes de cette direction à celle des autres agents Search agents dudit ministère.

 

Les agents  du ministère du plan et de la lutte contre la pauvreté poursuivent leur grève illimitée entamée le 25 juin dernier jusqu’à obtenir la satisfaction de leurs revendications.

autre presse