Le président Alassane Ouattara a-t-il cassé la graine avec Laurent Gbagbo ?

Le président Alassane Ouattara a-t-il cassé la graine avec Laurent Gbagbo ?

Jusqu'au lundi 18 avril dernier, le président Alassane Ouattara a été le médiateur dans la crise qui opposait Boni Yayi, à son successeur, Patrice Talon. Cette médiation menée par le président Ouattara suscite de nombreuses réactions, au sein de la classe politique béninoise.

 

Pour certains comme l’ancien chef d’état béninois (de 1991 à 1996), Nicéphore Soglo, Oauttara doit d’abord se réconcilier avec Gbagbo avant de réconcilier les autres.

 

La rencontre d'Abidjan, qui a permis aux deux frères ennemis d'hier de repartir du bon pied, est différemment appréciée au Bénin. Nicéphore Dieudonné Soglo, l'ancien président béninois, à critiquer avec enthousiasme le tête-à-tête organisé sous l'arbitrage du président Ouattata.

 

Nicephore Soglo, dans ses propos relayés par le site BéninwebTV, ne s'est pas du tout montré tendre envers Ouattara. Pour lui, le président ivoirien aurait dû commencer par donner lui-même l'exemple en se réconciliant avec Laurent Gbagbo, l'ex-président ivoirien détenu à La Haye depuis 5 ans et actuellement jugé devant la Cour pénale internationale (Cpi).

 

«Le président Alassane Ouattara a-t-il cassé la graine avec Laurent Gbagbo ?

 

Pourquoi amener Boni Yayi et Patrice Talon à casser la graine ?», a déclaré M. Soglo.

 

Par ailleurs, il invite le chef de l'Etat ivoirien à se réconcilier d'abord avec son prédécesseur, avant de régler les problèmes des autres.

L'ancien président du Bénin n'a pas trouvé, convenable, la rencontre qui s'est tenue à Abidjan. Pour lui, les problèmes du Bénin ne doivent pas être discutés à l’étranger. Car, aura-t-il expliqué, au Bénin, c’est la rupture et non la continuité. Il fait donc savoir que le président Patrice Talon a d’autres priorités qui l’attendent dans son pays, au lieu de s’associer à pareille initiative.