Apres la pression de son tuteur (la France) Ouattara l’administré vient de libérer TITI Joseph le Directeur de publication du Quotidien Aujourd'hui . Comme je l’avais dit le jour de son arrestation ; quand un enfant est rassasié, il défit le bon Dieu. En effet, en faisant arrêter M.TITI, Ouattara défiait la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure) qui est un service de renseignements Français. Car c’est la DGSE qui a donné l’information qui fait état de ce que lui Ouattara est un fraudeur. Le quotidien Aujourd’hui n’a fait que publier.

En plus le quotidien est allé loin, il a facilité la tache en donnant la source de l’information. Ce qui n’est pas obligé selon la loi ivoirienne. Le journaliste en RCI n’est pas obligé de donner sa source, afin que, ceux qui ont des informations n’aient pas peur de les confier à la presse. Alors si Ouattara était sur de lui, il traduirait simplement la DGSE en justice. Comme le président GBAGBO l’avait fait avec le journal « le monde » qui avait écrit que lui, le président GBAGBO avait fait une rébellion contre lui-même. Le journal « le monde » avait payé 10Mille euro pour diffamations.

Pourquoi Ouattara ne poursuit-il pas en justice le service de renseignements français (DGSE) pourtant ce service dit qu’il a détourné l’argent des PPTE ? Il semble donc que la DGSE détient les vraies informations. N’oublions pas, elle a aussi parlé d’un coup de fil de l’Elysée proposant une sortie honorable à Dramane. Enfin, cela ne nous intéresse pas ! Nous préparons la finale. C’est juste pour vous dire bonsoir camarades.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100009651350429&fref=ts