En effet ce vendredi 7 octobre 2016 les députés ont débuté les travaux en commission sur l’avant-projet portant réforme de la constitution après la présentation effectuée par Alassane Ouattara 48heures avant.

 

L’ambiance décrite, présente aisément la tâche des parlementaires comme une épreuve minutieuse à remplir en un temps record.

 

« Jamais nous n'avons eu si peu de temps pour étudier, délibérer et voter un texte, même lorsqu'ils sont de la moindre importance. » souligne l’honorable Yasmina comme appelé affectueusement par les populations.

 

En précisant par ailleurs, une mobilisation massive de députés non membres de la commission des affaires générales et institutionnelles comme « lors des séances plénières » soutient la Député de Cocody.

 

Au final, la déclaration du groupe PDCI relève entre autres, plusieurs interrogations sur la question des nominations du 1/3 des députés par le président de la république, la vice-présidence, l’assouplissement de la révision constitutionnelle et la liberté de la justice.