Thérèse N’dri-Yoman, ex ministre de la santé et de la lutte contre le Sida et candidate de la Côte-d’Ivoire au poste de directeur Afrique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a perdu face à la candidate du Botswana. Le vote a eu ce mercredi au Benin, où se tient la
64è session de l’OMS-Afrique.

Dr Matshidiso Rebecca Moeti du Botswana succède au Dr Luis G. Sambo. Le Professeur N’dri-Yoman est titulaire d’un doctorat d’Etat en médecine et d’une agrégation en hépatogastro-entérologie. Elle a été par le passé doyen de l’UFR Sciences médicales de l’Université d’Abidjan-Cocody, puis directrice générale de la Santé avant d’être ministre de la santé dans les gouvernements Soro Guillaume et Ahoussou Jeannot sous la présidence d’Alassane Ouattara.

La protégée d’Henri Konan Bédié [PDCI] est actuellement la représente de la Côte-d’Ivoire auprès de l’OMS avec résidence
au Congo-Brazaville, depuis son débarquement du gouvernement.
AUTRE PRESSE