Par Connectionivoirienne

 

Selon une alerte de son cabinet, la présidente du Rpc-Paix, Henriette Lagou va être entendue ce mardi en début de soirée par la brigade de recherche de la gendarmerie nationale sise au Plateau. « Elle a reçu sa convocation ce jour même », précise notre source. Laquelle ignore pour l’instant le motif de cette convocation. Toutefois, l’ancienne ministre et candidate à la présidentielle 2015 serait disposée à y répondre.

Si l’on ignore les raisons de la convocation, il est bon de noter que Mme Lagou est membre de la coalition du « non » à la Constitution Ouattara.

 

 

 

Signalons aussi que selon nos informations de dernière minute, le même type de convocation, signée du Colonel Yéo est parvenu à l’ancien leader de la FESCI, Martial Ahipeaud, président de l’UDL et membre de la Coalition du non.

Le président de cette coalition, le professeur Bamba Moriféré a été lui, entendu samedi dernier, à la préfecture de police sise au Plateau. Tout comme les leaders du Front du refus Mamadou Koulibaly, Sangaré Abou Drahamane et Danièle Boni Claverie.

 

Rappelons également que la présidente du Rpc-Paix, ancienne exilée au Ghana, est l’auteur de l’appel à l’opération « Kodjo rouge, Ouattara dehors ». Un appel qu’elle a lancé respectivement à la place CP1 le 22 octobre et à la place Ficgayo le 5 novembre dernier.

 

SD à Abidjan