DRAMANE OUATTARA n’a d’autres choix que de renoncer à poursuivre ces démocrates de la côte d'ivoire à partir du moment ou il se montre INCAPABLE de faire arrêter ses criminels nommément identifiés et dénoncés par toutes les ONG internationales de défense des droits de l’homme, tel que HUMAN RIGHT WACTH: SORO Guillaume, LOSSENY FOFANA , COULIBALY SOULEYMANE ect…Le premier cité baigne dans des problèmes judiciaires au Burkina et en France .

Personne n'est dupe

Tout le monde sait ce qui se passe. DRAMANE OUATTARA n'a plus le choix. Ses résultats économiques sont maigres. La corruption et la malgouvernance gangrènent le pays. Les ivoiriens ,tous les pays de la sous région et même ses parrains d'hier ont fini par découvrir le vrai visage de l'imposteur. Il n'arrive même pas à la cheville de Feu Paul Antoine BOHOUN BOUABRÉ qui, malgré la division du pays en deux par ses rebelles , avait réussi, avec son budget sécurisé, et sans aide exterieure ni PPTE , à faire correctement fonctionner l'économie ivoirienne.

Dans ces conditions, sous la pression des casseroles que traînent SORO et lui même dans le dossier des écoutes téléphoniques et de sa politique très approximative, dans tous les domaines ( insécurité, justice des vainqueurs, exactions et violations massives des droits de l'homme, corruption à ciel ouvert, racket de ses FRCI sur tous les axes routiers du pays, impunité pour ses partisans, baillonnement de l'opposition, etc...), quelle autre marge de manœuvre reste-t-il au boucher des ivoiriens? Aucune.

Il ne lui reste plus qu'à libérer, par vague successive, toutes ces personnalités qu'il détenait abusivement dans ses prisons .

Si OUATTARA pense se faire passer pour un homme de paix , et rallier les ivoiriens à sa cause et celle de SORO dans ce dossier burkinabé pour souffler un peu par cet acte ,il se trompe . Les ivoiriens le considèrent et le considéreront toujours comme un homme qui a l'amour des armes , un INCAPABLE et un anti - démocrate .

Le pays est complètement bloqué.

En voici une seule illustration : le copier/coller des conseils régionaux.
A ce niveau c'est du TANGO. On prend un décret aujourd’hui, on se rend compte qu’il est inapplicable le jour suivant. On abroge des articles à la demande de Pierre ou de Paul . Pendant ce temps, le processus de redéploiement du personnel est au point mort..

Cest cela la VÉRITÉ que l'imposteur tente de cacher aux ivoiriens- Qu'il libère tous les démocrates qu'il détient dans ses goulags et qu'ils répondent de leurs actes dans ce dossier Burkinabé qui trouble leur sommeil SORO et lui .Les ivoiriens ne se rallieront pas à leur cause .

 

Adolphe Inagbe pour lecridabidjan.net