Et Ouattara remporta la guerre contre Soro: Soro Guillaume vient de jeter l’éponge pour ne pas subir le même sort que IB

Comme il l’a fait contre Gbagbo, Ouattara est allé mettre la Côte d’Ioire sous tutelle de la France afin de venir à bout de Soro Guillaume.

En effet, pendant son dernier séjour en France (pour des raisons de santé nous ont soufflé des sources), Ouattara a eu des rencontes secrètes avec les autorités françaises pour discuter du cas Soro qui représenterait une menace pour son pouvoir. C’est dans ce schéma que Hamed Bakayoko, son ministre de la sécurité a également été présent dans la capitale française ces jours derniers.

Les résultats de toutes ces rencontres ne se sont pas fait attendre. On a en effet

Pu remarquer que l’effectif des forces françaises s’est renforcé tant en hommes qu’en matériels de guerre. Les Ivoiriens ont été témoins de l’arrivée de bâteau de guerre battant pavillon français au port d’Abidjan et à San-Pédro.

En plus de l’argument militaire, Ouattara a réussi à retourner plusieurs proches de Soro en sa faveur. La métode on la connaît. La corruption. Elle fut également utilisée avec succès contre Gbagbo. Conséquence, le PAN est dans PAIN.

Sentant l’étau se resserrer sur lui, Soro a décidé de jeter l’éponge. Et il vient de le faire savoir par Franklin Nyamsi, son conseiller en communication

 

je viens en effet de lire sur le site www.lecridabidian.net Débat constitutionnel: Voici la proposition de Guillaume Soro  le message de capitulation de Thiéni Gbanani. Il dit succinctement ceci: Nous allons valider le projet de nouvelle constitution car ce projet n’empêche pas Soro d’être le dauphin constitutionnel.

« Tant qu’il n’y aura pas d’élection présidentielle et vice-présidentielle en Côte d’Ivoire, le dauphinat constitutionnel devra échoir au Président de l’Assemblée Nationale», se convainc-t-il. Et pour s’assurer que ce sera le cas, Soro rassure ses suiveurs qu’«une mesure conservatoire de ce genre pourrait être aisément introduite dans le Projet Constitutionnel en voie de parution.»

Ces partisans ne seront vraissemblablement pas du même avis que moi. Ils argueront certainement que Soro a décidé de reculer pour mieux sauter…… nous, on les voit!

Mon frère Excellence Zadi. Sache donc qu'avant même que le peuple Odjukrou n'entonne le chant du réveil, Thiéni Gbanani a déjà jeté l'éponge.

Cette capitulation est peut-être le résultat des pressions du vaillant peuple Odjukrou qui n'attendait pas voir son nom être mêlé à la guerre d'opportunistes connus.

Mon frère Jean Claude Esmel m'avait déjà prévenu que cette tentative diabolique ne passerait pas à Dabou.

Tanoh