PAR DR Adolphe Inagbe

PAR DR Adolphe Inagbe

OUATTARA SERAIT -IL PRIS DANS SON MENSONGE SUR LE DÉBLOCAGE ET LA REVALORISATION DE SALAIRES.?

Dés l’annonce de ce gros mensonge Sur le déblocage et la valorisation des salaires promis en son temps par DRAMANE , les IVOIRIENS qui connaissent les méthodes de ce régime assis sur plus de 10. 000 cadavres IVOIRIENS, n’ont manqué de relever qu’au regard de l’incapacité de ce régime à créer de nouvelles richesses, il était techniquement impossible de procéder à un DÉBLOCAGE doublé d’une REVALORISATION des salaires des fonctionnaires de COTE D'IVOIRE.

Nous avions même précisé que “Dramane mettait en difficultés sa soi-disante ministre des finances”.

Aujourd’hui, le constat est clair. Alors que les fonctionnaires attendent de bénéficier des mesures annoncées, voilà que OUATTARA envoie son armée tribale pour réprimer les grévistes .

Que s’est-il donc passé entre-temps? Pourquoi en lieu et place de plus de 150 000 fonctionnaires, seulement 38 000 se trouvaient être concernés par ces mesures qui d'ailleurs n'ont jamais été honorées par ce mythomane ?
Nous savons tous que les augmentations de salaires ont commencé en 2007 sous le régime du Président Laurent GBAGBO avec le corps médical, la douane, les magistrats, les enseignants, les affaires maritimes et portuaires, les ingénieurs parce que à cette époque GBAGBO avait créé les richesses .

Retenons simplement que le MENSONGE n’a jamais longue vie.
Quant AUX ADOrateurs , contentez-vous des avantages salariaux acquis sous GBAGBO. Dramane Ouatttara n’augmentera pas VOTRE salaire d’un centime.IL n'y a pas de création de richesses sous ce régime comme au temps de GBAGBO.

Vous pouvez dès à présent comprendre que nous avions raison.

CONCLUSION
Ce que le Peuple de COTE D'IVOIRE attend plutôt de DRAMANE, c'est de dire comment il va s'y prendre pour être éligible aux présidentielles de 2015. Étant donné que GBAGBO n'est plus lá pour appliquer l'article 48 qui a fait de ce SANGUINAIRE, un candidat exceptionnel (qui ne remplit pas les conditions d'éligibilité ) aux dernières présidentielles.

Si le fils de Nabintou CISSÉ (née à DABOU) et / ou Nabintou OUATTARA (née à ODIENNÉ ) tente un passage en force pour déposer sa candidature, le Conseil Constitutionnel devrait purement et simplement la déclarer IRRECEVABLE au fond comme TIA KONÉ l'a fait en 2000.

Si par complaisance, KONE MAMADOU de peur d'être assassiné par les FRCI, accepte la candidature de DRAMANE, cette complaisance devra également s'étendre à tous les autres candidats qui ne remplissent pas les conditions d'éligibilité.

Je pense par exemple à BÉDIÉ qui a 81 ANS cette année .