alassane Ouattara a promis le règlement définitif de la dette intérieur avant la fin de l’année. (Photo d’archives)

SOURCE l notre voie du vendredi 22 août 2014
Le gouvernement avance qu’il ne reste qu’une douzaine
de milliards fcfa à payer aux fournisseurs après
l’audit de leurs factures. selon celui-ci, il n’y a pas
grand-chose à payer en ce qui concerne la dette intérieure
sur la période 2012- 2013. « Avec l’Eurobond, en
fin décembre prochain, toutes les dettes intérieures
seront payées », a promis alassane ouattara lors de
l’interview radiotélévisée du 6 aout dernier.
ce n’est pas l’avis du président du synafeci, Gré faustin,
qui estime que la situation des fournisseurs devient de plus en plus insupportable. il rappelle que les 88 milliards fcfa retenus sur 300 milliards fcfa au terme de l’audit de l’inspection générale des finances (igf) n’ont connu
aucun début de paiement. « Beaucoup de factures de
2011 à 2014 sont encore en souffrance», déplore-t-il. La
situation des membres du synafeci est tellement difficile
que le syndicat est menacé d’expulsion de son
siège sis au Plateau rue du commerce, pour 6 millions
fcfa d’impayés. toujours selon lui, les fournisseurs
sont méprisés, intimidés et même menacés de mort.
«Les gens cherchent à m’arrêter mais je suis au
contrôle», rassure-t-il.