Le ministère de la salubrité urbaine de Côte d’Ivoire avec à sa tête M Anne Oulotto, souhaite faire d’Abidjan une ville propre. Pour ce faire, la ministre ne néglige pas les moyens. Cependant, son action ne fait pas l'unanimité. Ce mercredi 24 août, à la suite du passage des bulldozers, des jeunes badauds en colère ont jeté leur dévolu sur les commerçants et les passants dans la commune d'Adjamé, quartier populaire d'Abidjan. 

 


Déguerpissement à Adjamé Les commerçants fuient  lecridabidjan

 

 

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre des commerçants déguerpis échapper à la colère des jeunes badauds. 

 

A la suite de la publication de la vidéo, plusieurs internautes n'ont pas manqué d'interpeller les autorités ivoiriennes. En effet, depuis le déguerpissement des jeunes badauds et des commerçants ambulants, certains quartier du maire Issouf Sylla sont impraticables.

 

Des témoins ont affirmé que tous les passants sont systématiquement agressés par ces jeunes munis d'armes blanches. 

 

Nous y reviendrons.