Une panique générale s'est emparée du camps de l'ex-président du Front Populaire Ivoirien face la la montée en puissance du nouveau président Aboudramane Sangaré et son équipe.

Après l'assignation du comité central et du president intérimaire en justice puis, la tentative avortée d'empêcher le meeting du dimanche 15/03/2015 de la nouvelle direction intérimaire du parti, un laboratoire secret des ennemies du président Laurent Gbagbo à été mis à nu grâce, à la vigilance des cyberactivistes favorables à la libération de celui-ci.
En effet, les communicateurs de monsieur Pascal Affi N'guessan avec à leur tête, la dénommée Wazzi Issia qui serait en réalité Angeline Kili (femme de Pascal Affi N'guessan), ont été pris la main dans le sac en pleine séance d'élaboration d'un vaste programme de déstabilisation général du FPI par des troubles. Ces derniers prévoient de ne plus laisser de répit au militants qui se regrouperont au nom de la direction intérimaire sur tout l'étendu du territoire national.

Pris de panique pour certains et de découragement pour d'autres, ces derniers décident d'imposer la vision de leur champion Pascal Affi N'guessan, en utilisant la violence au détriment des moyens démocratiques qu'exigent les idéaux de notre parti.

Nous nous insurgeons contre toutes formes de dictatures au sein du parti de la rose, et tenons pour responsable, monsieur Pascal Affi N'guessan de tous les troubles qui pourraient advenir au sein de notre parti.

Par Fréjus Koffi