L’horizon 2020 est celui de tous les dangers plus dangereux
que ce qu’on a vécu en 2010. Il y a d’abord l’émergence
promise qui franchement est énervante. Avec l’argent qui ne circule pas pendant que le chômage, lui, circule librement et sans papier. Il y a ensuite, l’alternance arrangée dans
l’appel de Daoukro entre le Pdci et le Rodoror. Là dessus, les deux cogérants du pouvoir des Rattrapés ne s’entendent
plus, ne s’écoutent plus comme des sourds.
Chez les Rodoror, l’alternance est à sens unique. On remplace Magellan le chef rattrapé par le chef rattrapé adjoint,  c’est-à-dire Soro, Flipper le dauphin constitutionnel actuel. «En 2020, il n’y aura plus de Pdci ni de Rdr. Les deux partis ayant fusionné, les cadres Pdci et ceux du Rdr vont se
fondre dans le nouveau parti. On ne peut donc pas dire qu’en 2020, c’est la Pdci qui revient au pouvoir ou que c’est un cadre issu du Pdci qui doit être aux affaires. C’est au sein de
tous ces cadres issus à la fois du Pdci et Rdr que la bataille va se mener pour désigner le candidat du parti unifié en 2020. L’alternance dont on parle, ce n’est pas le fait que le pouvoir soit cédé à un cadre du Pdci en 2020, mais le fait qu’une personnalité succède au président», explique Touré
Mamadou, un Rattrapé, proche de Soro. Clair comme la lune en saison sèche quand on sait que le Fesciste et ancien chef rebelle cherche la place de chef de l’Etat. Chez les alliés du Pdci, l’alternance est à sens unique, mais contraire. «Le
président Bédié nous a demandé de soutenir le président Ouattara en Rhdp à l’élection de 2015. Il a dit ensuite
qu’en 2020, le Pdci et le Rdr feront l’alternance. Quand on dit
alternance, c’est qu’il y a changement. Donc pour nous, les militants du Pdci-Rda, en 2020, tous les partis du Rhdp vont soutenir un cadre du Pdci en tant candidat Rhdp», répond
Guikahué, secrétaire exécutif du Pdci. Dans la tête des Rodoror, derrière un Rattrapé se cache un Rattrapé. Dans
la tête des mangeurs d’igname, plus de Rattrapé, à la tête du pays en 2020. Il faut un mangeur d’igname au bord de la petite rivière de Daoukro. 2020, c’est loin mais c’est tout près. Et façon, les choses commencent là, entre les cogérants, ya un qui va doubler son camarade. Car, celui qui a utilisé l’autre comme escalier pour arriver au pouvoir n’est pas prêt à devenir escalier. Et c’est là, dans ce mur fissuré, que les fondateurs doivent récupérer leur bien volé sous les
bombes. Même avant, ils peuvent…
Bôlkotch