Àl'occasion d'un meeting du président Alassane prévu hier, policiers et ferrailleurs se sont affrontés à Marcory quartier

Anoumabo mardi soir, comme constaté sur place.

Quelques véhicules stationnés en bordure de route ont subi des dégradations et, les forces de l'ordre ont dû rebrousser chemin face  des ferrailleurs révoltés, armés de machettes et

de gourdins.

À l'origine de l'affrontement, le  déguerpissement des voitures et la décision de  leur mise en fourrière pour mauvais stationnement,  à la veille d'un meeting de Ouattara.

L'opération a été initiée conjointement par les  éléments de la police nationale, la marie de  Marcory et la SOAD (société abidjanaise de dépannage).

 

Mais elle s'est soldée par un échec, en raison d’une violente manifestation des ferrailleurs,jugeant la décision inopinée. " Toutes les voitures stationnées temporairement, appartiennent

à nos clients. Ils sont justes venus faire réparer leur voiture et puis retourner. 

 

Même si c'est vrai qu'elles sont mal stationnées,on ne peut pas profiter d'un meeting pour renvoyertoutes ces voitures en fourrière.

Ah ça jamais !", ont pesté les ferrailleurs.