D’accord avec l’AS Rome pour un transfert de 14 millions d’euros, l’Al Jazira Club a abandonné les négociations avec Gervinho. L’attaquant ivoirien réclamait notamment un hélicoptère et une plage privée du côté d’Abu Dhabi…

La dolce vita de la Ville éternelle ? Ça ne contente pas totalement Gervinho, qui ne se souvient peut-être plus de ses débuts pluvieux en Belgique et sa montée en puissance au Mans et à Lille avant de tenter sa chance dans l’une des équipes de Londres. A 28 ans et après deux saisons pas si mauvaises à la Roma, l’Ivoirien était enclin à un exil dans le golfe persique, plus précisément à Abu Dhabi, où l’Al Jazira Club l’attendait pour le gaver de pétrodollars.

L’affaire, attendue depuis un mois, a finalement capoté… Si le club émirien s’est aligné sur le prix de vente des Romains, avec une indemnité de transfert (déjà surévaluée) de 14 millions d’euros, les négociations n’ont pas abouti avec le joueur. Gervais Yao Kouassi en demandait trop ! En plus d’un salaire multiplié par trois (il touche 2,7 millions d'euros annuels à Rome), l’attaquant réclamait le paiement de ses aller-retour pour Abidjan, un grand logement pour sa famille mais aussi une plage privée ainsi qu’un hélicoptère, à en croire la Gazzetta.

L’ancien Gunner d’Arsenal voit ses rêves de survoler la capitale des Émirats partir en fumée. En même temps, Gervinho a encore largement le niveau pour briller en Serie A ainsi que sur la scène européenne (son équipe jouera encore la phase de groupes de la Ligue des champions). Il n’est pas un incontournable chez les Giallorossi, lui l’ailier fougueux parfois en difficultés face aux défenses regroupées, mais son apport régulier est satisfaisant pour Rudi Garcia (7 buts l’an dernier, contre 12 lors de sa première année). Il faudra se contenter de l'Italie...

http://www.sports.fr/football/transferts/articles/gervinho-negocie-une-plage-privee-et-un-helico-al-jazira-refuse-1272718/