Katinan Koné : " Par respect pour ses compatriotes, le Président GBAGBO veut s’exprimer, sauf contrainte exceptionnelle, dans son pays. Cela est très important, pour lui. La dernière fois qu’il s’est adressé directement à ses compatriotes, c’était en Côte d’Ivoire.Il estime qu’il est de son devoir de s’exprimer directement à ses sœurs et frères sur le territoire national.Il pense que c’est le minimum de respect et de gratitude qu’il leur doit au regard des fonctions qu’il à occupées.

C’est donc volontairement qu’il continue de s’exprimer par l’intermédiaire de son porte-parole ou par d'autres personnes qu’il choisit ès qualité.Il demande l’indulgence et la compréhension de ses compatriotes et il prie Dieu afin qu’il lui accorde très bientôt, cette opportunité.

 

Je puis dire à toutes et à tous que ce jour-là, son message sera un message de renaissance non seulement pour la Côte d’Ivoire, mais aussi pour toute l'Afrique. "

Dans le journal " Le Temps" de ce jour.