Curieux tout de même que ce même maire RDR qui autorise le meeting d'Abel Naki a interdit tous les meetings des pro-gbagbo a Yopougon. Comprenez donc que je trouve curieux sinon douteux que ce soit seulement le meeting d'Abel Naki que le maire RDR autorise a Yopougon.Mais tous les autres groupes de patriotes qui sont présents et mènent la lutte sur le terrain depuis longtemps font face à un refus categorique du régime Ouattara. Pourquoi Abel Naki et pas les autres? On sait que ce régime a toujours des intentions lugubres, voilà la raison pour notre doute.

Par exemple la veillée de prières organisée par la JFPI pour le 12 Juin dernier, fut interdite par ce même Kafana.
Egalement en fin juin de cette année, un meeting « pour la paix » initié par l’ONG Ivoir’Développement et Coopération (IDC), une organisation ivoiro-suisse, a été empêché par des agents de la mairie de Yopougon (Abidjan-Ouest), samedi, alors que les organisateurs et quelques participants avaient déjà investi la place FICGAYO pour accueillir la manifestation, a constaté l’AIP. selon le site http://eburnienews.net/scandaleux-la-mairie-de-yopougon.../

Et voila à peine deux semaines , ce même maire RDR interdisait une manif à Yopougon. Lire cet article: Protestation contre l’impunité et la vie chère Le maire de Yopougon s’oppose, la marche maintenue.
Publié le : vendredi 26 septembre 2014 Source : Notre voie Lu: 228 fois.
En outre, Gilbert Koné Kafana, maire Rdr de la commune de Yopougon, a « fiévreusement » interdit la marche pour une justice équitable en Côte d’Ivoire projetée par Samba David, président de la Coordination nationale de la coalition des Indignés de Côte d’Ivoire. Dans un courrier (dont Notre Voie a reçu copie) daté du mercredi 24 septembre dernier, M. Koné kafana a fait suite au courrier d’information (référencé 201/VCN-09/14) de M. Samba David à la mairie de Yopougon.
Dans ce courrier, la Coordination nationale de la coalition des Indignés de Côte d’Ivoire informe la mairie qu’elle organisera une marche « allant de la place Ficgayo au palais de justice le 04 octobre à partir de 8 h». Samba David ajoute que cette marche vise à interpeller « le gouvernement sur l’application de la justice dans son entièreté en jugeant tous les présumés auteurs de crimes des deux camps opposés lors de la crise postélectorale ». Ce que M. Koné Kafana refuse. Justifiant que l’Etat aurait déjà mis en place « des institutions crédibles (sic) pour traiter les questions d’intérêt national dans le sens de la cohésion sociale ».
Selon nos informations, Samba David a saisi la division des droits de l’homme de l’Onuci qui l’a d’ailleurs reçu hier. Cette instance de l’Onuci lui a recommandé, à en croire nos sources, de poursuivre les discussions avec le maire de Yopougon pour que la marche ait lieu. Car selon la division, il n’est pas convenable que la Côte d’Ivoire aille à des élections dans un climat sociopolitique malsain. Les organisations de la marche du 4 octobre disent maintenir la manifestation..
Alors nous nous posons encore la question: POURQUOI SELON VOUS, GILBERT KAFANA, LE MAIRE RDR DE YOPOUGON AUTORISE LE MEETING D'ABEL NAKI,( POUR CE SAMEDI 11 OCTOBRE ) ALORS QU'IL A INTERDIT TOUS LES MEETINGS DES PATRIOTES A YOPOUGON?


SOURCE PATRIOTE GNAWA