Nous sommes désormais situés sur les raisons qui ont poussé Guillaume Soro à ne pas atterrir ce jour à Abidjan.

Le député de Ferkessedougou est flanqué d'un mandat d'arrêt pour tentative de déstabilisation .

Averti en plein vol de l'émission du mandat d'arrêt contre lui, l'ancien président de l'Assemblée nationale, qui avait quitté le pays depuis juillet dernier, a tout simplement opté pour atterrir à Accra.