La préinscription en ligne dans les universités publiques est suspendue jusqu’à nouvel ordre. en attendant la rentrée académique 2014-2015 le 1er décembre prochain. c’est le
ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifique, Gnamien konan qui a fait suspendre cette opération qui a démarré il y a quelques semaines.

Il y a un peu plus d’un mois au cours d’une séance de travail
qu’il a eue avec les présidents d’universités publiques,
Gnamien konan a dénoncé cette opération qu’il a qualifiée de racket et d’escroquerie organisée et planifiée. il a souhaité sa
suppression pure et simple dans le supérieur. en lieu et
place des frais d’inscription à payer directement par
l’étudiant dans son université.

Au cours de la réunion préparatoire de la rentrée académique
2014-2015 qui a réuni le lundi 13 octobre dernier, tous les acteurs de l’enseignement supérieur,au ministère de tutelle,Gnamien konan a indiqué que le téléenseignement connaîtra un début d’application.afin dit-il, de juguler les questions liées à la massification des étudiants.et à l’insuffisance des infrastructures.
selon lui, l’anglais et l’informatique seront introduits en année préparatoire.s’agissant du financement des universités publiques, il a proposé une implication plus accrue des étudiants et des parents d’étudiants. un comité de sensibilisation a été mise en place présidé par le DG de l’inp-hb. et composé des doyens des ufr et du DG de la recherche
scientifique et de l’innovation technologique.
autre presse