Jean Louis Billon, le porte-parole adjoint du Parti démocratique de Côte d’Ivoire a réagi aux propos tenus par Kandia Camara, la secrétaire nationale du parti au pouvoir le Rassemblement des Républicains qui ne l’a pas ménagé quand il a affirmé que le Rdr "n’est rien sans le Pdci", lors d’une cérémonie, samedi.

 

 

"Quand il ne reste plus que les attaques personnelles, on ne peut être qu’attristé par le niveau du débat politique ivoirien. Alors que 2020 approche, que les Ivoiriens attendent des réponses aux grands défis qui se posent à notre pays, certains croient encore que l’agressivité intéresse nos concitoyens. C’est faux", a réagi Jean Louis Billon ce mercredi matin sur Facebook, ajoutant: " Sachez que ma détermination est intacte, et que je continuerai à défendre une autre manière de faire de la politique et à porter la voix du changement pour la Côte d’Ivoire".

 

"Le Président Bédié est à l’origine du RHDP. C’est ici même à Yamoussoukro qu’il a lancé le premier appel à soutenir l’autre candidat, le Président Alassane Ouattara, et c’est grâce au PDCI et au Président Bédié que l’autre candidat a été élu. Sans le PDCI, le RHDP n’est rien. Sans le PDCI, il n’y a pas de RHDP", a déclaré M. Billon lors d’une cérémonie d’hommage au président du PDCI, Henri Konan Bédié.

 

"Si nous célébrons l’appel de Daoukro tous les ans, c’est parce que cet appel était important et il évoquait l’alternance en faveur du PDCI. Rien ni personne ne nous déviera de cette trajectoire. Que les militants ne se laissent pas distraire. Il est question du parti unifié mais la position du Président Bédié est claire. Si parti unifié, il doit y avoir, ce sera après l’alternance. Pour l’instant, il est hors de question que le PDCI se saborde", a-t-il, ajoutant: "Que nos partenaires du RHDP ne s’inquiètent pas. Le Pdci conservera son nom. On n’a jamais vu un enfant demander au père de prendre le nom de l’enfant. A tout âge, l’enfant doit respect et honneur au père. Longue vie au Pdci ! Cap sur 2020 ! ».

 

En réponse, la secrétaire nationale du RDR avait indiqué à l’endroit de Jean Louis Billon, dimanche à un meeting à Cocody : "Lui, on ne s’occupe pas de lui car, c’est un politicien alimentaire. Bictogo a raison. Ce n’est même pas un politicien. Moi qui vous parle, je connais mieux le PDCI-RDA que Jean-Louis Billon. Moi qui vous parle, j’ai plus apporté au PDCI-RDA que Jean-Louis Billon. Je le mets au défi de dire ce que lui Jean-Louis Billon a apporté au PDCI. Il n’est même pas PDCI. C’est un politicien alimentaire, je ne m’occupe pas de lui. Vous savez, les nombrilistes ne pensent qu’à eux".

 

En septembre 2104, Aimé Henri Konan Bédié avait lancé "l’Appel de Daoukro", un discours prononcé sur sa terre natale, par lequel le Pdci renonçait à présenter un candidat à la présidentielle de 2015 en apportant son soutien à Alassane Ouattara, ce qui laissait entendre que le Rassemblement des Républicains (Rdr, parti au pouvoir) devait soutenir le candidat du Pdci en 2020.

 

"L’appel de Daoukro supposait que nous soutenions Alassane Ouattara et qu’après son second mandat, le Rdr laisserait la main au Pdci, ce qui ferait qu’il y aurait eu une sorte d’alternance", a évoqué l’ancien président en juin 2017 sur TV5 Monde.