Publié le mardi 8 février 2022

Publié le mardi 8 février 2022

L’audience de ce lundi 8 février 2022, entrant dans le cadre du procès des assassins présumés de Thomas Sankara et ses 12 compagnons, a été consacrée aux réquisitions du parquet militaire. Il a requis une peine de 30 ans pour Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafanfo, les principaux accusés, absents du procès. 20 ans fermes ont été requis pour le général Gilbert Diendéré qui écope déjà de 30 ans dans l’affaire du putsch manqué de 2016. A l’intention d’autres accusés, des peines moins lourdes ont été demandées.

 

C’est le cas notamment de Elysée Yamba Ouédraogo( 11 ans de prison ferme), de Jean Pierre Palm (11 ans avec sursis) et de Tondé Ninda dit Pascal ( 3 ans ferme avec 900 000F d’amende).

 

Le parquet a, par contre, demandé les acquittements pour 5 accusés. Il s’agit des 2 médecins militaires (Alidou Guebré et Amado Kafando) auteurs du certificats de décès de Thomas Sankara. C’est le cas aussi pour les accusés Tibo Ouédraogo, Diakalia Démé et Albert Bélemlilga pour infractions non constituées.

 

Contre Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando, le parquet a souhaité que le mandat d’arrêt international soit maintenu et qu’un mandat de dépôt soit décerné contre ceux à qui des peines fermes ont été requises.