C’est par une invitation polie que les avocats commis à la défense des intérêts de Laurent Akoun, Hubert Oulaye, Alphonse Douaty et Hubert Oro Gauzé, ont renvoyé Me Blédou , l’avocat d’Affi N’guessan ,à revoir les textes du FPI. C’était hier, à l’audience de la première convention civile A, concernant l’affaire AffiComité Central du FPI, au tribunal de première instance du Plateau à Abidjan. Pour cette audience consécutive à la plainte introduite par ses propres soins, Pascal Affi N’guessan, l’ex président du Front populaire ivoirien (FPI) a brillé par son absence. Aucun membre de son camp n’était d’ailleurs, non plus visible dans la salle. En revanche, de nombreux militants du FPI, venus apporter leur soutien aux accusés, eux étaient plutôt visibles dans le temple de Thémis.

(…)

Pour rappel, depuis sa mise en minorité par les militants de son parti et le conflit ouvert qui l’oppose à nombre de cadres de la direction du FPI, Affi N’guessan
a décidé d’engager, contre ses camarades d’hier, des poursuites judiciaires. Ainsi, après le comité de contrôle et le comité central, l’ancien premier ministre a introduit une demande en référé contre le nouveau président du FPI, Sangaré Aboudrahamane. L’affaire s’ouvrira dans les jours à venir (…)

Pierre KALOU

Aujourd’hui