Une vue générale sur le désert d'Atacama, dans le nord du Chili, transformé en un gigantesque tapis de fleurs. © epa.

Le désert d'Atacama, situé dans le nord du Chili et connu pour être l'un des endroits les plus arides du globe, s'est littéralement transformé en un gigantesque champ de fleurs à teinte rosée. Des milliers de touristes sont attendus.

Le désert d'Atacama au Chili est l'un des plus arides sur Terre. Mais ces derniers jours, il s'est  transformé en un vaste tapis de fleurs à teinte rosée et a donné lieu à un paysage pour le moins époustouflant. Cette transformation fait suite à d'importantes chutes de pluie survenues en mars et en août derniers, qui ont aussi malheureusement causé une trentaine de morts ainsi que de nombreuses inondations et glissements de terrain dans la région.

 

Si les Chiliens, ainsi que de nombreux touristes, peuvent admirer ce phénomène naturel chaque année au printemps sud-américain (l'automne chez nous), c'est la première fois dans l'histoire du pays qu'il se produit deux fois la même année. En effet, les fleurs étaient déjà sorties de terre aux mois de mars et d'avril. D'autre part, Daniel Diaz, le directeur du Service du Tourisme National d'Atacama avoue que "l'intensité des fleurs cette année est sans précédent".

 

Environ vingt mille touristes sont attendus dans la région pour admirer cette merveille naturelle, qui devrait perdurer jusqu'à la fin novembre.

 

Au-delà des couleurs magnifiques qu'elle fait apparaître, la pluie dans le désert donne naissance à plus de 200 espèces de plantes.