A la barbe de tous, ce pont reliant Andokoi à Siporex ( Yopougon) prépare allègrement des dégâts. Nul n'a besoin d' avoir recours à une loupe ou à un génie civil pour s'en apercevoir. Soit on interdit l'usage de ce pont, soit on le repare. Au cas contraire, on a quelque chose à gagner quand il s'écroulera en emportant des vies humaines. Ils sont préoccupés à protéger un ex chef rebelle et s'en foutent des tremblements de terre qui endeuilleront des familles. Hélas ! (Images Mohamed Ouattara)

lu pour vous sur  

https://www.facebook.com/profile.php?id=100010426895041