La ville de Bouna compte  trois grands groupes ethniques

qui sont :

1. Les Koulango (Propriétaires  terrien et détenteur

de la royauté)

 

2. Le grand Groupe  Malinké (composé des  Kamara allié des Koulangos, Cissé ayant la charge de l'imama, les Kaldjoula

etc...)

 

3. les Lobis (cultivateurs).Quelles sont les raisons

des violences ayant occasionné  de nombreux morts

et réfugiés dans le Nord de la Côte d'Ivoire ?

Depuis près d'un mois, lescultivateurs Lobis se plaignent

de la destruction de  leurs plantations par le bétail

des éleveurs Peulhs.

S'ensuivent alors de violentes altercations allant

de la dispute au combat armé entraînant la mort de

plusieurs Peulhs dans de nombreux villages et campements

du département de Bouna.

Face aux enjeux, les médiations du Roi restent lettre

morte, chaque camp.se préparant à la guerre, dans

un contexte où la confrérie  dozos s’est militarisée.