Dans une production audio récemment diffusée sur Internet et les réseaux sociaux, le président du FPI, Affi N’Guessan, s’est englué dans des attaques inutiles contre la personne du Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori SORO. Au sortir de la cérémonie de présentation de vœux au Chef de l’Etat, le Patron de la Représentation nationale s’est prononcé sur ces ‘’âneries’’ du sieur Affi N’Guessan…

«Pendant votre absence, un enregistrement audio a circulé sur Internet dans lequel Affi N’Guessan, le président du FPI accuse Nady Bamba et vous d’être les responsables de la chute de Gbagbo et d’avoir… ».



«Franchement Touré, penses-tu que j’ai du temps pour répondre aux âneries d’un « tchê mougouni » ? Quelqu’un que le petit Morou (le lieutenant-colonel Morou, un ex-commandant des FAFN, ndlr) avait fait pomper comme un écolier. Pour ma part, je le laisse avec le petit Morou. Je pense qu’en tant que Malinké, vous savez ce que signifie ce terme ‘’tchê mougouni’’ (ndlr, peureux)», a lâché Guillaume SORO, le ton empreint d’humour et de raillerie.

Et de poursuivre en ces termes: «Depuis un moment, le Président Alassane Ouattara, qui est mon référent, m’a conseillé de ne plus être fougueux. Donc, je ne veux plus rien dire sur ce monsieur. Vois toi-même quel crédit accorder à Affi qui a signé les accords de Marcoussis et qui est venu se laisser gifler à Abidjan par une femme? C’est quel garçon çà ? Aujourd’hui, ce même ‘’ tchê mougouni’’ pleurniche qu’une Femme (Nady Bamba, ndlr) veut lui arracher le Parti!!! Regardez moi çà! ».
Source: Guillaumesoro.ci