Publié le 19 Novembre 2020 à 12:11 Source: Autre Presse

Publié le 19 Novembre 2020 à 12:11 Source: Autre Presse

Ouattara est-il convaincu qu’aucun de ses parents ne dirige des structures d’État qui connaissent en ce moment des difficultés financières ?
J’ai lu un aspect du compte rendu de la rencontre entre le gourou du Restaurant et ses ouailles portant sur leurs stratégies de communication. Ils reconnaissent qu’ils sont malmenés dans la presse et sur les réseaux sociaux par l’opposition.
Ils déplorent les fake news sorties des instruments de propagande de l’opposition qui les desservent. Au fond d’eux, ils s’attendaient à ce que leur gourou mette plus de moyens à leur disposition pour apporter la réplique à l’opposition.
Mal leur en a pris. Leur gourou les a bien tancés. En effet ,il a reproché à ses lieutenants, ses clients, surtout les ministres et les DG, de recruter au sein de leurs cabinets et Directions leurs neveux, nièces, frères et sœurs qui n’ont aucune compétence capable de défendre suffisamment leur Restaurant et son gourou qu’il est. Pour parler comme les Ivoiriens, il a fermé leur bouche « kpô. »Est-il convaincu que ses ouailles ne reprochent rien à sa communication gérée par l’un de ses parents ? Est-il convaincu que ces derniers ne reprochent rien à sa stratégie militaire et à la gestion de son fonds de souveraineté gérée par l’un de ses parents ? Est-il convaincu qu’aucun de ses parents ne dirige des structures d’État qui connaissent en ce moment des difficultés financières ?
Quand on veut donner des leçons de bonne gouvernance ou de recrutement de personnes compétentes sans lien de parenté à ses ouailles, il faut commencer soit même par donner l’exemple. Ses ouailles ne font que suivre ses traces en recrutant leurs parents dans leurs cabinets.
Des parents qui n’ont aucune compétence au détriment de ceux qui en ont et qui méritent amplement les postes qu’occupent ces parents en question. Aujourd’hui, je vais me faire le défenseur des ouailles du gourou du Restaurant. S’ils agissent ainsi, c’est parce qu’ils se sont inspirés de leur gourou.

Mais entre nous, le gourou du Restaurant est-il bien placé pour donner des leçons de recrutement à ses ouailles ? Ne dit-on pas que les poussins regardent les pas de leur mère pour l’imiter ? En matière de recrutement de collaborateurs n’ayant pas de lien de sang avec les patrons, a-t-il donné l’exemple à ses ouailles ?
N’oublions pas que nos amis du Restaurant sont des béni-oui-oui. Ils imitent aveuglément ce que fait leur gourou. Ils répètent aveuglément ce qu’il dit. Si donc, ils recrutent dans leurs cabinets et Directions parents et amis sans aucune compétence, il devrait en principe être fier d’eux, car ils ne font suivre correctement ses traces.

On appelle cette manière de recruter le népotisme. À ce niveau, le gourou du Restaurant n’est pas un bon exemple en la matière. Qu’il ne s’en prenne pas à ses ouailles. Ils ne font que suivre ses traces.