Estimant que « certains membres du Conseil constitutionnel » dont le président Mamadou Koné sont issus du Rassemblement des républicains (RDR, pouvoir), M. Kablan, cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir) a introduit une requête en récusation des magistrats de l’Institution.

 

« Il y a une règle qui donne compétence entière à la Cour pour la récusation des magistrats », a expliqué Me Tapé, dénonçant « un déni de justice », après la décision.

 

« Je suis triste parce que notre système judiciaire laisse à désirer », a affirmé Jérôme Kablan Brou qui dit attendre « l’arrêt » de la Cour, annonçant une rencontre avec ses pairs de la Coalition nationale pour le changement (CNC), principale plateforme de l’opposition en Côte d’Ivoire, « pour la conduite à suivre ».

 

M. Kablan est l’un des cadres du PDCI qui ont fait acte de candidature à la présidentielle en dépit de l’appel de leur leader Henri Konan Bédié à soutenir l’actuel chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

 

Le Conseil constitutionnel devrait publier mercredi la liste définitive des candidats pour le scrutin du 25 octobre.

 

lecridabidjan via 

http://connectionivoirienne./113291/cote-divoire-recusation-des-magistrats-du-conseil-constitutionnel-la-cour-supreme-se-dit-incompetente-avocat