Le Front du refus, une coalition de neuf partis d’opposition ivoirienne et des organisations de la société civile contestant le projet de Constitution initié par le chef de l’état Alassane Ouattara, a évoqué dimanche à Abidjan un taux de participation "entre 3 et 5%" au référendum, selon un communiqué.

 

"La tendance du taux de participation au référendum (…) oscille entre 3% et 5% à 16h30" (GMT et locale), indique le communiqué signé par le professeur Hilaire Bohui, responsable de la cellule de communication de cette "organisation", précisant que les chiffres indicatifs sur le taux de participation au scrutin ont été "minutieusement relevés par leurs propres relais sur le terrain de 9h à 16h30 GMT à Abidjan" et dans "plusieurs localités de la Côte d’Ivoire".

 

En 2000, le taux de participation du référendum qui a conduit la Côte d’Ivoire à la 2e République s’est élevé à 56%.

 

 

 Boni Claverie, porte-parole du Front du refus, a affirmé que "les ordres donnés par leur organisation" ont été "largement suivis" par les Ivoiriens.