Le PDCI et ses alliés de l’opposition qui exigent « une réforme totale » de la CEI, n’ont pas désigné de représentant.

Le PDCI et ses alliés de l’opposition qui exigent « une réforme totale » de la CEI, n’ont pas désigné de représentant.

 

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi, la nomination de 15 personnalités pour siéger à la commission centrale de la Commission électorale indépendante (CEI), après un conseil des ministres à Dimbokro (Centre).« Quinze personnalités sont nommées pour siéger au sein de la commission centrale de la CEI sur proposition de différentes entités », a indiqué le porte-parole du gouvernement Sidi Touré.Il s’agit d’une personnalité proposée par le président de la république, une par le ministre chargé de l’Administration du territoire, six personnalités issues de la société civile, un magistrat proposé par le conseil supérieur de la magistrature, trois par le groupement politique au pouvoir RHDP, et trois de l’opposition.

MM. Alain Dogou, Koné Sourou et Mme Yoli Bi, tous membres de la commission sortante, figurent au nombre des personnalités nommées.L’opposante Henriette Lagou, Pierre Adjoumani, président de la Ligue ivoirienne des droits de l’Homme (LIDHO), Mme Salimata Porquet de la société civile, et Emile Ebrottié, un transfuge du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), proposé par le parti au pouvoir RHDP.La nouvelle CEI reformée après des négociations entre le gouvernement et les parties prenantes, comprend 15 membres, contre 17 auparavant.

Le PDCI et ses alliés de l’opposition qui exigent « une réforme totale » de la CEI, n’ont pas désigné de représentant.

Les quinze (15) membres de la Commission centrale de la Commission Électorale Indépendante (CEI) :

-Koné Sourou,
-Ibrahima Bayo,
-Coulibaly Kuibert,
-Kouamé Adjoumani,
-Sanogo Salimata Épouse Porquet,
-Marguerite Yoli Bi Koné,
-Julien Fernand Gauze,
-Yapobi Yolande,
-Bamba Sindou
-Traoré Mefoua,
-Ebrotié Émile,
-Adja Serge,
-Lagou Henriette,
-Dogou Alain
-Yapi Yapo.
( Conseil de ministre )