La compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) a décidé de prolonger la date limite du règlement des factures du mois de juillet. Fixée au départ du 2 au 4 août, la date limite du règlement des factures de la CIE du mois de juillet est fixée désormais au 9 et 11 août prochains.

C’est ce qu’a décidé la direction de la compagnie ivoirienne d’électricité dans un communiqué dont nous avons reçu copie. La CIE a dû constater que le premier délai pourrait ne pas être respecté par sa clientèle et la direction générale par cette décision, veut donner une chance aux retardataires de se mettre à jour. Le communiqué mentionne par ailleurs la reprise progressive de la facturation normale. Cette reprise fait suite à la prise d’un nouvel arrêté interministériel N°409/MPE/MPMBPE/MPMEF du 20 juin 2016 abrogeant celui du 26 juin 2015 portant ajustement tarifaire.

 

Toutefois, la CIE déclare se tenir à la disposition de ses clients pour toutes les informations complémentaires dont ils auraient besoin. Elle indique que lesdites informations peuvent s’obtenir dans toutes les agences de la compagnie à travers le pays. Elles peuvent également s’obtenir tous les jours à travers un numéro vert que la CIE met à la disposition des ses clients au centre des relations clients ouvert tous les jours et à toute heure. Il faut noter par ailleurs que depuis mai dernier, il a été fait une injonction à la CIE de rembourser le trop-perçu sur les factures depuis 2015.

 

Le processus de remboursement enclenché depuis lors ne suscite pas de l’engouement de la part des clients. Raisons essentielles évoquées, non seulement les factures n’ont pas baissé, mais les montants à rembourser sont insignifiants et ne sont pas respectés. Autant de problèmes qui font que la compagnie distributrice de l’électricité est dans une situation inconfortable, elle se trouve entre le marteau (le pouvoir) et l’enclume (la clientèle).