Yao Kouadio Philippe ira cogiter durant 12 mois derrière les barreaux sur l’usage des réseaux sociaux. En effet, cet Ivoirien de 31 ans vient d’être condamné à un an de prison ferme pour avoir lancé un appel à l’assassinat des enfants de gendarmes via les réseaux sociaux.  

 

 

La sentence est tombée ce lundi 19 mars 2018. Yao Kouadio Philippe a été reconnu coupable de dérive sur les réseaux sociaux. Au moment où la situation sécuritaire était fragile à M’Bahiakro, suite à l’assassinat d’une fille de 13 ans, ce père de quatre enfants n’a rien trouvé de mieux que de poster un message prônant le meurtre des enfants de gendarmes.

 

« Il faut commencer à égorger les enfants des gendarmes et nous sommes en train de nous organiser ici à M’Bahiakro. Restez à l’écoute », avait publié le sieur Yao sur Facebook. Il a été appréhendé le lendemain de la publication de son message.

 

Le mis en cause a été condamné à payer une amende de 5 millions F CFA.